Le Vietnam à moto : Guide complet pour acheter et voyager à moto

Le Vietnam à moto : Guide complet pour acheter et voyager à moto

Mon roadtrip à moto au Vietnam m’a marqué de souvenirs magnifiques ! Pas étonnant que ce pays se classe facilement parmi les plus visités du monde.

Je dois dire que si j’ai pu exploiter à fond le Vietnam, c’est grâce à ma moto ; Une petite Honda Win achetée à Da Nang qui m’a emporté jusqu’aux confins du Laos !

Et aujourd’hui, je vous dis tout ce que je sais pour que vous puissiez vivre la même expérience que moi !

Je vais commencer par répondre à certaines questions que certains se posent surement.

Réponses à vos questions

Pourquoi choisir de voyager à moto?

Alcool de serpent au VietnamVoyager au Vietnam à moto reviendra peut-être un peu plus cher que si vous voyagez en bus. Mais la moto vous apportera une mobilité et une liberté de rêve ! Vous irez dans les nombreux recoins ou ne vont pas les transports, vous pourrez vous arrêter quand vous voulez pour admirer les paysages en permanence, vous irez dans les petits villages authentiques où aucun touriste n’est jamais aller, dans les petits restaurants locaux, dans les rizières, dans les montagnes… Vous pourrez être plus proche des locaux, aller à leur rencontre (la plupart du temps, c’est eux qui viendront vous chercher, vous offriront à manger et même à boire – BOIRE OU CONDUIRE IL FAUT CHOISIR). Bref ! Vous verrez le Vietnam, le VRAI !

Voyager au Vietnam

Est-ce légal de conduire une moto au Vietnam ?

C’est légal si vous avez un permis moto international valide et la carte bleue de la moto (le document d’identification comme la carte grise en France).

Si vous n’avez pas de permis international valide ou de carte bleue, vous aurez sans doute à payer une petite amende en cas de contrôle de police. L’amende se négocie (puisque souvent, ça se passe sous la table). Le prix varie selon les témoignages. Mais une chose est sûre : Les policiers acceptent plus volontiers les USD. L’idéal est d’avoir un billet de 20$ dans une poche, et peut être un autre dans une autre poche au cas où le premier ne suffit pas. Mais je vous rassure, les contrôles sont rares et les policiers ne parlent pas anglais, ils ne prennent donc pas la peine d’arrêter les touristes (sauf aux alentours des villes touristiques).

Note : Si vous achetez votre moto d’occasion, vous ne serez pas le propriétaire enregistré de la moto (votre nom ne sera pas inscrit sur la carte bleue). Cela élève le montant de l’amende officielle si vous roulez illégalement. Sinon ce ne sera pas un problème.

Note : Les motos de 50cc ou moins peuvent être conduites sans permis de conduire. Mais elles sont loin d’être assez puissante pour voyager à travers le pays.

Est-ce dangereux de conduire une moto au Vietnam ?

Entre l’état des routes et la conduite anarchique des locaux, il y a des risques. C’est indéniable !

Une assurance est-elle obligatoire ?

Non. Mais c’est fortement conseillé. Les hôpitaux et soins médicaux peuvent être précaires, voire même inexistants dans les campagnes, et une chute peut vite devenir une grosse galère !

Note : Votre assurance ne sera valide que si vous conduisez en toute légalité, avec un permis de conduire international adapté, la carte bleue de la moto et casque sur la tête !

Relier Hanoi à Ho Chi Min c'est possible ?

Bien sûr ! Mais le Vietnam est un grand pays. Je dirais que vous avez besoin de 2 semaines minimum pour en profiter. Quelques voyageurs se vantent de le faire en une semaine et oublient de se faire plaisir et de découvrir le pays en chemin.

Passer avec la moto dans les pays frontaliers, c'est possible ?

Il est possible d’aller au Cambodge ou au Laos et d’en revenir avec une moto vietnamienne. C’est plus difficile de passer du Laos au Cambodge ou inversement à cause de la corruption à la frontière. C’est impossible de passer en Thaïlande où les lois sont plus strictes.

Acheter une moto ? Et pourquoi pas louer ?

Acheter une moto est très facile entre backpackers dans les grandes villes. En une journée, vous pouvez trouver, essayer et acheter une moto. Et ! Vous êtes sûr de pouvoir la revendre aussi facilement à la fin de votre voyage, peut-être même au prix ou vous l’avez acheté (sauf si vous l’avez déglingué). Vous n’aurez donc qu’à payer l’entretient et les réparations.

Si vous louer une moto, vous aurez à payer les même frais d’entretien et de réparation + le prix de la location (environ 10USD par jour). Votre voyage va revenir beaucoup plus cher !

Évidemment, si vous n’êtes pas un connaisseur, vous n’êtes pas à l’abri d’acheter une mauvaise moto sans le savoir. Mais un loueur peut tout aussi bien vous refiler une moto en mauvais état. Et si elle finit en rade, vous aurez à payer le dépannage et les réparations au loueur qui ne manquera pas de vous demander un peu plus que nécessaire. Il y a d’ailleurs de nombreux témoignages d’arnaques par des loueurs de moto.

Acheter une moto au Vietnam

Quel modèle de moto acheter ?

Il est impératif d’acheter un modèle de moto répandu au Vietnam. Vous aurez plus de facilité à la faire réparer chez n’importe quel mécano !

Car je préfère vous prévenir tout de suite, votre moto auras besoin de passages au garage ! C’est inévitable vu l’état des routes.

Parmi les motos bon marché et facilement réparable, il y a :

La Honda Wave

Très utilisé des vietnamiens, c’est peut-être le modèle de moto le plus répandu en Asie du Sud-Est. Cependant, s’agissant plutôt d’un scooter à boite de vitesse manuel plutôt qu’une moto, elle n’est pas tout à fait adaptée aux longs trajets. On la trouve en 110cc.

La Honda Win

Ce modèle est le plus populaire chez les voyageurs. Il s’agit cette fois d’une vraie moto, existant en 110cc ou 120cc (plus rarement), bon marché et facilement réparable chez tous les mécanos du pays. Cette moto est l’idéal selon moi. Une 110cc est largement assez puissante pour traverser le pays.

La Yamaha Nouvo

Ce scooter-ci est doté d’une boite de vitesse automatique (pour ceux qui ne se sentent pas à l’aise sur les manuelles). Il est assez répandu au Vietnam et sera donc réparable chez la plupart des mécanos.

Voyager au Vietnam à moto

Ma Honda Win 110cc achetée à Da Nang

Où acheter votre moto ?

Le plus simple est d’acheter votre moto à un autre backpacker ayant fini son voyage.

Pour cela, rendez-vous à Hanoi, Ho Chi Minh ou potentiellement Da Nang, Hoi An ou Sapa, où se termine la plupart des voyages.

Le plus simple est de consulter les groupes Facebook d’achat et de vente de moto entre backpacker. Vous pourrez consulter les offres et rencontrer en contact avec les vendeurs. En février 2019, le groupe Facebook le plus actif est « VIETNAM BACKPACKERS TRAVEL AND SALES».

En trainant dans le quartier des backpackers à Ho Chi Minh, vous tomberez peut-être sur quelques affiches de moto à vendre.

Pour combien ?

Les prix varient entre 200€ et 300€ pour une moto en bon état.

Vous pouvez trouver moins cher si la moto nécessite quelques réparations ou si le vendeur est pressé de la revendre.

Que devez-vous vérifier avant d’acheter une moto ?

La carte bleue

Il s’agit de la carte d’identité de la moto. Rouler avec une moto sans carte bleue vous apportera quelques problèmes supplémentaires en cas de contrôle de police et vous aurez des difficultés à la revendre. N’achetez pas de moto sans carte bleue !

De plus, vérifiez bien que la carte bleue correspond à la moto (le numéro d’immatriculation correspond à la plaque de la moto).

La carte bleue ne sera pas à votre nom. Tant que vous roulez légalement, ce n’est pas un problème. En cas de contrôle et si vous roulez illégalement, cela augmentera le montant de l’amande officielle.

L’historique de la moto

Quel âge a-t-elle, si elle a beaucoup servi, et quelles ont été les réparations faites et les pièces changées (c’est bien de connaitre l’âge des pièces importantes comme la batterie, les pneus, la chaine…).

A vérifier

  • Pneus : A quel point sont-ils usés ? Des pneus sur-usés sont le signe d’un mauvais entretient de la moto.
  • Roues : Sont-elles bien rondes.
  • Amortisseurs
  • Phares
  • Klaxon (indispensable)
  • Béquilles
  • La vidange d’huile : A quelle fréquence a-t-elle était faite et quand était la dernière fois. Normalement, elle doit être faite tous les 400kms.
  • Testez la moto : Vérifiez qu’elle démarre bien, autant avec le starter électrique qu’avec le kickstarter. Roulez et vérifiez que le moteur ne fait pas un bruit étrange, que vous n’entendez pas plusieurs pièces vibrer, que les vitesses se passent facilement (le point mort est souvent difficile à atteindre, c’est normal) et testez les freins (s’ils ne freinent pas bien, vous pouvez les resserrer à la main).
  • Votre assurance voyage : Envoyez un mail à votre assureur pour demander si vous êtes bien couvert et à quelles conditions.

Parcourir le Vietnam à moto

Quel matériel à prévoir

  • Des tendeurs pour accrocher votre sac : Ils coutent 5Kd (20 centimes d’€) dans les petites épiceries au Vietnam.
  • Un casque : La plupart du temps, un casque vous sera légué avec la moto. Cependant, les casques perdent de leur efficacité à chaque choc (ne serait-ce qu’en tombant par terre). Afin d’être sûr de la qualité de votre casque, l’idéal est d’en acheter un nouveau. Un casque neuf coute entre 100Kd (4€) et 300Kd (11€) selon le modèle.
  • Un K-way pour conduire sous la pluie : Rouler sous la pluie est déconseillé. Déjà parce que c’est dangereux. Et parce qu’il arrive que le système électrique des motos tombe en panne après avoir pris l’eau. Mais il se peut que vous ayez quelques kms à faire sous la pluie pour rentrer à l’hôtel. Dans ce cas-là, un K-way vous sera grandement utile. L’idéal est d’avoir un poncho de pluie, dont vous pourrez recouvrir la moto pendant la nuit pour la protéger de la pluie.
  • Une bâche pour protéger votre sac de la pluie et de la poussière
  • Un anti-vol : C’est indispensable !! Les motos se volent facilement !

Conduire une moto au Vietnam

Itinéraires et points d’intérêts

Pour organiser votre itinéraire, je vous redirige vers l’article « Saigon to Hanoi by Motorbike: 5 Suggested Routes » sur le site de vietnamcoracle.com.

Le site est en anglais mais l’article est très bien fait avec des cartes complètes et beaucoup d’infos !

Un point sur la sécurité

Je me permets de vous donner quelques conseils :

  • Les locaux conduisent très imprudemment. Les voitures se doublent n’importe comment sans prendre en compte les deux roues. Et les deux roues déboulent des rues transversales sans même regarder.
  • Les locaux conduisent avec leurs oreilles plus qu’avec leurs yeux. Si personne ne klaxonne, c’est qu’il n’y a personne. Alors n’hésitez pas à signaler votre présence d’un coup de klaxon lorsque vous doublez ou tournez.
  • Les routes sont parfois mauvaises, avec des trouves ou du sable, vous obligeant à être constamment concentré !
  • Ne vous donnez pas d’objectif trop grands à parcourir. Vous ne devez pas prendre de risque en roulant avec un pneu éclaté, un frein cassé, ou sur une route trop défoncée, ou sous la pluie, ou de nuit, juste parce que vous vous êtes fixé un objectif trop important.
  • Le casque ! Très utile bien sûr, mais également obligatoire pour vous et vos passagers sous peine d’amende immédiate.
  • Ne roulez pas de nuit. Les petites motos ont des phares assez faibles qui n’éclairent rien. On peut facilement prendre un trou ou rater un virage.
  • Attention aux coups de soleil ! A moto, le vent inhibe la sensation de brulure du soleil. Et à la fin de la journée, la peau commence à peler ! Même les crèmes solaires sont inefficaces sur une journée de moto. Le mieux est de porter un pantalon et une chemise à manches longues (vous n’aurez pas chaud avec le vent).
  • En portant un masque en coton sur votre visage, vous éviterez d’avaler de la poussière. Vous pouvez aussi espérer passer pour un local et réduire les risques de contrôle de police. On trouve des masques dans n’importe quelle boutique au bord de la route.
Ou acheter une moto au Vietnam

Le soleil tape même au couché du soleil

L’entretien de votre moto

Ces motos sont des modèles bas de gammes assez fragiles. Il est impératif d’en prendre soin !

Tous les 400km, vous devez :

  • Changer l’huile moteur
  • Vérifier la pression des pneus
  • Tendre la chaine
  • Graisser la chaine

Un mécano vous demandera normalement 100Kd (4€) pour le tout (c’est surtout l’huile qui coûte cher).

Les pannes et galères qui peuvent vous arriver

Comme tout le monde, vous achèterez sans doute une vieille moto fébrile et oui il y aura des réparations à faire. Mais l’avantages de ces motos est que les réparations sont faciles à faire et peu chères.

Passage chez le mécano

Les mécanos connaissent les motos et les problèmes par cœur. Si vous avez un souci, montrez du doigt la partie concernée. Il comprendra. N’hésitez pas à lui proposer de faire un tour avec pour bien saisir le problème.

Ça parait évident, mais demandez toujours le prix des réparations avant !

Il arrive que les mécanos vous arnaquent en demandant un prix trop élevé, en particulier dans les villes touristiques comme Sapa ou Hoi An.

  • Faites-vous recommander un mécano par d’autres voyageurs ou votre hôtel,
  • Demandez toujours le prix à l’avance,
  • Restez près de votre moto pour (faire semblant de) contrôler ce que le mécano fait.
Parcourir le Vietnam en moto

Passage chez le mécano pour réparer un rayon cassé

Pneu à plat

Deux cas de figures possibles :

  • La chambre à air est percée

Vous enfourchez votre moto un matin et vous apercevez que votre pneu est à plat. Vous avez sans doute percé la chambre à air la veille sur un chemin caillouteux. Le mécano devrait vous prendre 80Kd (3€) pour reboucher le trou.

  • La chambre à air éclate pendant que vous rouler

Aïe ! Là c’est plus problématique !

Déjà parce que lorsque la chambre à air est éclatée, vous ne contrôlez plus le véhicule. Pour peu que ça vous arrive dans un virage de montagne, ça peut être dangereux ! Si ça arrive, gardez le plus possible une trajectoire droite et immobilisez progressivement la moto.

Si la chambre à air est éclatée, elle n’est sans doute pas réparable. La pose d’une nouvelle chambre à air coute normalement 100Kd (4€).

Ne roulez pas avec un pneu à plat ! Déjà vous ne contrôlez rien, et vous allez endommager le pneu et la roue en plus de la chambre à air. Poussez votre moto jusqu’au prochain garage.

S’il n’y a pas de garage à proximité, demandez aux passants. Il y a toujours quelqu’un dans le coin qui saura vous réparer ça.

Un pneu trop usé

Un pneu trop usé augmente les risques d’éclatement de la chambre à air ou d’aquaplaning. Ne jouez pas avec la sécurité ! Faites-le changer. Un nouveau pneu coute 300Kd (11€) ou 500Kd (20€) pour les deux.

Un rayon cassé

Si un rayon est cassé, les autres vont se casser facilement, jusqu’au moment ou vous allez perdre toute la roue dans un virage.

Lorsque vous faite un check-up, vérifiez l’état des rayons. Le mécano vous demandera 60Kd (2,30€) pour vous changer un rayon.

Un phare ou clignotant cassé

Facile à réparer chez un mécano.

Un filtre à air trop encrassé

Remplaçable pour 80Kd (3€).

Une chaine trop usée

Si votre chaine est trop rouillée ou qu’elle a déjà cassée, le mécano vous demandera (normalement 300Kd (11€) pour la remplacer.

Budget pour un voyage à moto au Vietnam

Achat de la moto : 200 – 300€

Entretien de la moto : 100Kd (4€) tous les 400km

Essence : Entre 60Kd (2,30€) et 90Kd (3,4€) par plein d’essence, soit tous les 150km en moyenne.

Réparations : C’est difficile à prévoir. Tout dépend de l’état de votre moto au départ et des aléas de la route. Mais les réparations sont généralement bon marché.

Hébergement :

Dans les villes touristiques, de nombreuses auberges proposent des nuits pour 3€, parfois 2€ ! Pour les villes moins touristiques, les prix montent en général à 5€ la nuit.

En dehors des villes, vous trouverez régulièrement des motels en bord de route. Ils sont signalés par des panneaux « Hotel », « Motel », « Homestay » ou encore « Nha Nghi ». Le prix est généralement de 150Kd (5,70€) pour une chambre double (ces motels proposent rarement de chambre simple, d’où l’intérêt de voyager à deux).

Acheter une moto au Vietnam

Ma homestay préférée dans tout le Vietnam

Nourriture : Un repas complet coûte entre 30Kd (1€) et 60Kd (2€) dans n’importe quel petit restaurant local à travers le pays !

Passage des frontières en Asie du Sud-Est avec une moto vietnamienne

Attention ! Ces règles changent chaque année et ces informations ne sont peut-être plus d’actualités. Pour être fixé, posez vos questions à la communauté de voyageur sur Facebook.

Quelles frontières puis-je traverser avec ma moto vietnamienne ?

Avec une moto vietnamienne, vous pouvez passer la frontière Vietnam / Cambodge et Vietnam / Laos en certains points.

En ce qui concerne la frontière Laos / Cambodge, c’est théoriquement possible. Mais des voyageurs ont raconté avoir eu de grosses difficultés à cause de la corruption importante. Certains ont même dû abandonner leur moto.

Pour entrer en Thaïlande, les règles sont plus strictes ! Vous devez être le propriétaire enregistré de la moto. C’est-à-dire, vous devez avoir acheté votre moto neuve dans une boutique officielle pour que les papiers soient à votre nom.

Passer la frontière Vietnam / Laos

En Février 2019 lorsque j’y étais, les deux seuls points pour entrer au Laos avec une moto était Lao Bao et Na Meo et peut être celle tout au Sud du Laos mais pas sûr !

Pour retourner au Vietnam depuis le Laos, il me semble que vous pouvez passer n’importe où.

Selon le point de passage, vous devrez peut-être payer 5 ou 10$ de « frais de passage ».

Attention pour les détenteurs de E-visa vietnamien : Vous ne pouvez pas quitter le Vietnam par n’importe quel point de passage. Vérifiez la liste des portes de sorties sur le site des E-visas.

Revendre votre moto

Tout comme vous l’avez acheté, vous pouvez revendre votre moto à d’autres voyageurs arrivant au Vietnam en postant une annonce sur les groupes Facebook.

Vous pouvez également accrocher un panneau « A vendre » à l’arrière de la moto et vous balader avec. Ça a très bien marché pour moi à Luang Prabang !

 

Votre adresse E-mail ne sera pas publiée. Les champs requis sont marqués*

CommentLuv badge